Trek Bivouac et Éléphants 2j / 1n

Trek et éléphants à Chiang Mai


agrandir

Le tour "Trek bivouac et éléphants" vous fait découvrir le pays karen avec ses plantations de café et ses éléphants.

Jour 1
Café produit dans la province de Chiang Mai
  • Départ de votre hôtel à Chiang Mai à 8 h.
  • Route vers le Doi Suthep.
  • Visite du Doi Pui.
  • Village Karen.
  • Visite d'une plantation de café avec pause café.
  • Déjeuner au lac.
  • Route vers Mae Wang 1 h 30 min.
  • Trek dans les montagnes avec nos hôtes Karen (environ 3 h).
  • Dîner.
  • Nuit au camp dans des huttes en bambou.
  • Ou nuit dans une guesthouse, chambre avec air conditionné.
Jour 2

Camp d’éléphants

Éléphant - Chiang Mai
  • Petit déjeuner.
  • Première approche des éléphants
  • Préparation du repas pour les éléphants.
  • Apprendre à donner à manger, apprendre à le connaître, être à ses côtés.
  • Déjeuner.
  • DescriptionX

    La monte sur nacelle ou à cru n'est pas pratiquée pendant la balade.

    Marche en nature avec les éléphants pour rejoindre la rivière.
  • Prendre plaisir à observer ces animaux en liberté.
  • Baignade et brossage des éléphants dans la rivière.
  • Radeau en bambou.
  • Retour à votre hôtel à Chiang Mai.
  • DescriptionX

    Safarine assure le transfert de Chiang Mai vers la ville de votre choix en Thaïlande, soit à la fin dur tour, soit le jour de votre choix. Safarine offre un large choix de transferts directs ou avec étapes. Pour tout renseignement n'hésitez pas à nous consulter.

    Ou transfert dans une autre ville.
  • DescriptionX

    Option cours de cuisine thaïlandaise en français de 17 h 30 min a 22 h, dîner inclus.
    Quatre recettes à choisir celle proposées dans le cours proposés.
    Un livret de recettes offert.
    Apéritif, spectacle de danses traditionnelles, musique en live, offerts.
    Prix 1300 THB par personne.
    Accompagnant, repas inclus :
    - adulte 500 baht ;
    - enfant 200 baht.

    Ou option cours de cuisine.
Tarif

Tarifs par personne, minimum de 2 adultes

  • Par personne : 6 900 THB.
  • 4 personnes et plus nous consulter .
Radeau en bambou

Prestations incluses dans le tarif :

  • Services d'un accompagnateur anglophone.
  • Entrées sur les activités mentionnées au programme.
  • Transports.
  • Repas.
  • L'eau pendant le tour. Le café et le thé pendant les repas.
  • Hébergements.
  • Assurances.
  • Frais de réservation et de paiement par Paypal

Le tarif n’inclut pas :

  • Services d'un accompagnateur francophone.
  • Activités proposées en option.
  • Pourboires et gratifications.
  • Et en règle générale tout ce qui n'est pas mentionné dans le paragraphe précédent.
Ce qu’il faut apporter

Appareil photo, lunettes de soleil, chapeau, lotion solaire.
Vos médicaments personnels.
Veuillez nous contacter pour vérifier la disponibilité ou pour toute autre question.

Plus de détails

Photos

Café produit dans la province de Chiang Mai
Cascade sur les pentes du Doi Suthep
Sakura dans la forêt du Doi Pui
Jardin du Palais Buphing
Fleur dans le jardin du Palis Buphing
Lac du jardin du Palais Buphing
Compagnie hmong ADC pendant une mission au printemps 1961
Filles en costume traditionnel dans le nord de la Thaïlande, Wat Phra That Doi Suthep.
Ban Doi Pui
Ban Doi Pui est un village tribal hmong dans le parc national de Doi Suthep-Pui.

Divers

Les Karen

En 2003 on recensait en Thaïlande, 438.131 personnes appartenant aux Karen en 2003, reparties en 1912 villages.

Les Pwo vivent dans le delta de l’Irrawaddy (Pwo occidentaux) et dans les mêmes régions frontalières que les Sgaw (Pwo orientaux), environ un million en Birmanie et cinquante mille en Thaïlande.

Éléphants

Les éléphants sont des icônes royales et religieuses nationales en Thaïlande. Leur survie dans la nature est pourtant menacée. Moins de 2 000 éléphants sauvages ont survécus, dont la moitié dans les zones forestières de la région de Kanchanaburi.
la politique volontariste de la Thaïlande a permis de mettre fin à la diminution de nombre des éléphants sauvages mais des conflits entre les humains et les éléphants apparaissent dans les zones à la limite de leur habitat.
On compte environ 3 000 éléphants domestiques en Thaïlande aujourd’hui. Domestiqués il y a 8 000 ans, ils ont été utilisés pour le transport, la manipulation, la traction avant l’apparition des moyens mécanisés.
Les chercheurs de l’Université de Turku ont étudié une population semi-captive d’éléphants de bois en Birmanie et ont découvert que les éléphants d’Asie ont trois facteurs de personnalité différents : l’attention, la sociabilité et l’agressivité. Les chercheurs ont également identifié que les éléphants mâles et femelles ne diffèrent pas dans ces trois facteurs de personnalité.
Notez bien  : Safarine ne travaille qu’avec des camps éthiques qui ne pratiquent pas les promenades sur des nacelles, ne proposent aucun numéro d’éléphant dressé, ne séparent pas les bébés de leur mère.

Le Doi Suthep et le Doi Pui

Le Doi Suthep est à seize kilomètre au nord-ouest de Chiang Mai et culmine à 1676 mètres. Les visiteurs thaïlandais y sont nombreux et aiment profiter de l’air plus frais de la montagne.
Le Doi Suthep offre une vue panoramique sur toute la vallée et la ville de Chiang Mai.
Le Wat Phra That Doi Suthep aurait été édifié en 1383, selan la légende sur un site désigné par la mort d’un éléphant blanc, portant sur son dos une relique de Bouddha, confiée au roi du royaume Lanna par un moine de Sukhothai. Pour y accéder, vous pouvez soit gravir les trois-cent-six marches, bordées par un serpent mythique, soit prendre le funiculaire. Des échoppes en bas des escaliers et le long du chemin vous permettront de déguster quelques spécialités locales et de faire quelques achats de produits artisanaux.
Quatre kilomètres plus haut le palais royal d’hiver de Buphing offre des jardins superbement fleuris toute l’année. une bonne heure est nécessaire pour en faire le tour, entre bambous géants, terrasses de fleurs, arbres centenaires et arbres fruitiers.
On trouve plusieurs cascades discrètes sur ses pentes.
Le Doi Pui culmine à 1685 mètres (soit neuf mètre de plus que le Doi Suthep. Des tribus hmong,y vivent dans une nature luxuriante avec en particulier les sakura, des cerisiers ornementaux dont la floraison en décempbre et janvier est spectaculaire. Les sakura sont des cerisiers ornementaux du Japon dont l’espèce la plus connues est le Prunus serrulata appelé en France : cerisier du Japon, cerisier à fleurs japonais, cerisier des collines, cerisier oriental. On désigne aussi les fleurs par ce nom.

Les Hmong de Chiang Mai

L’origine des Hmong a été scientifiquement déterminée par une analyse d’ADN mitochondrial. Cantrairement aux légendes qui la situe de la région centrale du Fleuve jaune, les Hmong sont en réalité originaire de l’extrême sud de la Chine qu’ils auraient occupé cette depuis au moins deux-mille ans. Cette origine est d’ailleurs confirmée par des études linguistiques. Les premiers migrants hmong sont arrivés en Thaïlande au début de la guerre du Laos. À l’issue du conflit et suite à la victoire du Pathet Lao, les Hmong pro-américains ont trouvé refuge en Thaïlande, notamment dans le célèbre Wat Tham Krabok. Certains se sont installés dans les zones montagneuses au nord du pays..
Bien qu’ils aient eu une langue commune au XVIIIe siècle, les Hmong communiquent aujourd’hui par le biais des langues vernaculaires locales, comme le thaï du Nord. Il n’existe aucun système d’alphabet ou de phonétique pour véhiculer la langue hmong.
En Thaïlande, le gouvernement encourage les jeunes à se scolariser et à s’insérer sonnant le glas de la langue hmong et de plusieurs aspects des traditions de ce peuple des collines. Le tourisme par contre tant a préserver d’autres aspects, souvent superficiels. L’habit traditionnel des hommes est caractérisé par une chemise à base de feutre léger, dont les manches dépassent les poignets de quelques centimètres. Le corps de la chemise descend au-dessous de la ceinture et est surplombé par deux languettes en tissu qui se croisent. L’arrière de la chemise est la plupart de temps embelli par des broderies élaborées. Les femmes ont un style vestimentaire comparable à celui des hommes. Commme coiffure elles enroulent leurs cheveux dans un chignon frontal, qu’elles dissimulent sous un couvre-chef noir brodé en blanc.
Les Hmong de Chiang Mai construisent généralement eux-mêmes leur habitation, au sommet d’une colline, à base de bambou vert pour les murs et de feuilles de palmier pour le toit. Ces habitations sont dépourvues de fenêtres, en raison du froid. Certaines maisons disposent d’un mortier pour le riz et d’une meule pour moudre les grains. Les Hmong accordent une grande importance aux croyances ancestrales, même dans la construction de leur habitation. Pour décider de l’endroit de la construction, ils disposent des grains de riz dans un bol en fonction du nombre des membres de la famille et des animaux qu’ils possèdent. Si le bol est intact après une nuit, la parcelle de terrain est considéré comme apte à accueillir la maison familiale. Cette pratique perdure encore parmi les Hmong de Chiang Mai.

Rechercher

Les plus lus

1.  Safarine Tours

2.  Safarine Tours

3.  Erawan, éléphants & kayak 1j

4.  Semaine du Pont de la Rivière Kwaï 2017

5.  Découverte nature 2j / 1n


5 articles au hasard

1.  L’arbre de pluie géant - Giant Rain Tree

2.  Trek Survivor

3.  Aventure plus EH 5 days

4.  Changer votre argent

5.  Cascades de Bua Thong à Chiang Dao


Les plus populaires

1.  Safarine Tours

2.  Chiang Mai - Chiang Rai 3j /2n

3.  Chiang Mai

4.  Découverte nature 2j / 1n

5.  Aventure EH 4 jours